Il vomit ils vomissent

Le titre donne envie, n’est-ce pas ?
Tous les futurs mariés redoutent un quelconque raté le jour de leur mariage, mais celui-ci est vraiment un cauchemar… Et l’enfant qui chante dans la chorale, pas mieux, comme cauchemar…

il vomit ils vomissentOn va conjuguer le verbe « vomir » au masculin singulier et masculin pluriel.
Bref… vous allez comprendre pourquoi je parle de vomissements et de vomir au masculin. J’espère que vous n’êtes pas sur le point de manger. Sinon, revenez plus tard !

Ces quelques ratés du jour J (mariage) ne sont rien comparés à celui de la vidéo ci-dessous. Franchement…

  • robe de mariée tachée par du vin (ou pire encore, par le bouquet de la mariée !)
  • photographe absent ou totalement incompétent
  • coiffure ou maquillage raté
  • pantalon de marié craqué
  • mauvaise météo (pluie, vent, orage)

Quand ce n’est pas le moment de vomir…

Mais alors, quand le futur marié vomit au moment de dire « oui » à sa fiancée, ben, là, c’est carrément l’horreur pour les mariés. J’ose même pas imaginer… Quelle horreur !
On voit qu’il n’est pas bien, et hop !
Bon, à coup sûr, ils auront des souvenirs du jour J !


Alors, après, je vous ai dégoté une vidéo qui n’est pas mieux…
Le pauvre garçon n’est pas bien. C’est clair. On dirait même qu’il a envie de pleurer, bichounet…

Il fait semblant de chanter et de tenir mais au bout d’un moment, il vomit. Les réactions autour sont diverses. Indignation, désarroi. La petite devant m’éclate trop, car elle essaie de faire comprendre au prof qu’il faut faire quelque chose. Les enfants, surtout les filles, regardent par terre. Beurk !
Le gamin, après avoir vomi, se remet à chanter (ou à faire semblant, le pauvre !) jusqu’à ce qu’au bout d’un moment, une dame vienne le chercher.

Là, j’ai une pensée pour Mika, mon prof de chant préféré. Pourvu qu’aucun élève ne se mette à vomir en pleine chorale. Lol.


C’est drôle, car le prof est imperturbable. Il a bien dû voir le petit gamin malade, non ? Il le laisse comme ça. C’est bizarre. Ou alors il n’est pas comme mon prof qui lui, voit tout. Bref, c’est à mourir de rire, même si on compatit, évidemment, car le garçon a dû vivre un grand moment de solitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *